06/12/2016

Grands voiliers et voiliers traditionnels : Que voir en 2017, et les années à venir ? Mis à jour régulièrement ; dernière MAJ : 18 novembre 2016

    Bienvenue à tous les amateurs de bateaux qui nous découvrent et nous découvriront durant cette année
      Et merci à tous les propriétaires, capitaines et équipages des bateaux qui nous nous permettent de saisir chaque année de belles images, lors de leur passage ou de rassemblements chaque année plus beaux. Merci également aux organisateurs de ces fêtes maritimes qui nous en mettent plein les yeux.

     2016 sera bientôt terminée, les bateaux sont mis à terre ou en hivernage les uns après les autres... l'année va se terminer avec le salon Nautique de Paris, durant lequel plusieurs armateurs annoncent leur programme pour l'année à venir.

      Parmi les grands évènements programmés en 2017, La semaine du Golfe du Morbihan, autour du week-end de l'Ascension (du lundi 22 au dimanche mai) devrait être  un succès, comme chaque fois ; un millier de bateaux de toutes tailles sont prévus : fin novembre plus de 550 unités sont déjà inscrites. Parmi les grands bateaux, au moins 2 ne sont jamais encore venus : la petite frégate russe Shtandart (bien connue par contre à Brest et à Douarnenez) et le brick tchèque La Grâce qui navigue généralement en Méditerranée. Le brick néerlandais Morgenster participera pour la 2 ème fois consécutive. Le brick Phoenix sera de retour. Parmi les grands bateaux, on retrouvera avec plaisir la goélette à trois mâts Marité, la frégate Étoile du Roy ; les goélettes à hunier Étoile de France, La Recouvrance, les ketch Bora-Bora, Gwened ; la goélette à 2 mâts Diva ; les dundées Nébuleuse, Lys Noir, Notre-Dame de Rumengol, Belle Étoile, André-Yvette, Martroger, Bro Warok, Charles-Marie ; le lougre à trois mâts Corentin ; les luggers cornouaillais Ripple et Our Boys ; le cotre corsaire Le Renard ; les barges d'origine néerlandaise Elisabeth, De Vrouwe Cornelia, les cotres Lola, Cariad, Krog e Barz, Babar, Indomptable,  Enez Koalen, Grand Norven, Mona, Père Daniel, Saint-Gildas, Vétille, Zeezot, Zoé ; la barque du Léman L'Aurore ;  les chaloupes Belle de Vilaine, Jeanne J, Poulligwenn, Xenus ; le forban Notre-Dame de Bequerel ; les sinagos Joli Vent, les trois Frères, Ma Préférée, Mab er Guip, les bateaux de la Caramed à voiles latines ; Catalina, Flaminda, La Bonne Mère ; les yoles An Erminig, La Françoise, Morbihan, Szrab, Zinneke ; des ketchs, yawls et sloops gréé en "marconi" ; des bateaux de séries ; de très nombreux bateaux plus petits, et tous les bateaux qui ne sont pas encore inscrits...


Nébuleuse et Iris, bord à bord à l'entrée du Golfe (2013)






    Toujours en Bretagne, le festival entre terre et mer (en baie de Morlaix) n'est pas annoncé pour l'instant. La Classic Channel Regatta se terminera par des régates entre Paimpol, l'île de Bréhat et Lézardrieux les 13 et 14 juillet. Le Festival de chants de marins voit le bassin à flot de Paimpol se remplir de centaines de bateaux, tandis qu'une ambiance festive anime les quais et que de nombreux concerts ont lieu sur plusieurs scènes.

     En Méditerranée, les Voiles d'Antibes sont annoncées pour la période du 31 mai au 4 juin. Les régates Royales de Cannes se dérouleront du 23 au 29 septembre et seront suivies comme d'habitude des Voiles de Saint-Tropez du  1er au 8 octobre. Avec, bien sûr, ente les 2, l'incontournable régate Cannes - St Tropez le dimanche 30 septembre.

     En Angleterre, on peut noter la Looe Lugger Regatta, du 9 au 11 juin ; la  30ème édition de la Falmouth classics, du 16 au 18 juin ; la Classic Channel regatta entre Dartmouth, Guernesey et Paimpol, du 7 au 14 juillet ; la semaine de Cowes, du 29 juillet au 5 août. 2017.

     En Allemagne, le rassemblement annuel Hanse Sail Rostock est programmé du 10 au 13 août 2017.

    2 étapes de  tall ship's races sont prévues : En 2017 (fin août - début septembre), au Havre, l'arrivée d'une transatlantique venant de Québec. On pourra admirer les grands voiliers dans le port, mais peu de chance de les voir naviguer sous voiles, aucun départ de régates n'étant annoncé ensuite -les grands voiliers partiront sans doute séparément et au moteur. peut-être aurons nous la chance de voir des navires américains. Auparavant, la saison de Tall ships races aura débuté le week-end de Pâques, par le Royal Greenwich festival (du 13 au 16 avril). Ce sera certainement grandiose (plus d'un million de visiteurs attendus). Les navires quitteront ensuite Londres en une grande parade, puis ce sera la traversée vers l'Amérique.
     Pour voir d'autres Tall ships races en 2017, il faudra se déplacer sur les bords de la Baltique : Halmstad en Suède, ou Turku et Katka en Finlande, Klaipeda en Lituanie, ou encore Szczecin en Pologne.

   En 2018, Escale à Sète aura lieu du 27 mars au 2 avril, avec notamment la venue de L'Hermione. Puis c'est Bordeaux qui accueillera une étape de tall ships race, du 14 au 17 juin (dans le cadre de Bordeaux fête le vin) ; mais ce n'est pas encore officile sur le site de Sail Training International. On retiendra aussi temps-fête à Douarnenez du 25 au 29 juillet.

      2019 sera l'année de l'Armada de Rouen, qui se sera fait attendre puisque 6 ans se seront passés depuis la précédente édition.
     
       Nous n'avons pas encore de nouvelles d'une édition 2020 des fêtes maritimes de Brest. Mais un sondage indique que 4 personnes ayant répondu sur 5 souhaitent qu'elles aient lieu.
 
     Bientôt, l'annonce des autres évènements qui pourront vous intéresser. Chers lecteurs, si vous avez des informations pouvant aider à remplir cette page, merci de votre aide.

 


 

30/07/2016

Fêtes maritimes de Brest et de Douarnenez ! Dernière mise à jour : 11 juillet.

    Note : cliquez sur les noms en couleur différente du reste du texte pour obtenir le lien avec la fiche du bateau sur tradboats (actualisation en cours)

    En Bretagne, le point culminant était les Fêtes maritimes internationales de Brest, du 13 au 19 juillet ; le 19, la flotte a quitté Brest pour rejoindre Douarnenez en une magnifique parade, puis la fête a continué dans le port des Penn-sardin (au Rosmeur) jusqu'au 24 juillet : 11 jours de fête en Finistère
     

       Un rassemblement est prévu, juste avant Brest, du côté de la presqu'île de Plougastel : à suivre. 
      Des bateaux venant du nord se rassembleront sans doute à l'Aberwrac'h, à Lampaul Plouarzel ou au Conquet, avant leur arrivée, comme lors des éditions précédentes :à suivre.

      Des yachts classiques partiront le 11 juillet, en régate, de Plymouth pour Camaret, puis rallieront ensemble Brest le 13 juillet..

    Les Concarnois ne sont pas en reste, en programmant leur rassemblement les Vieilles coques le 9 juillet. C'est le plus ancien rassemblement français de voiliers traditionnels : la première édition ayant eu lieu en 1975. Nul doute que des bateaux venant du sud vers Brest se joindront à ceux des environs pour faire une édition exceptionnelle. 
    Pendant ce temps, les bateaux de la rade, se sont rassemblés à Pors Beac'h en préambule aux fêtes de Brest et pour fêter les 60 ans du coquillier Loch Monna (10 juillet).

     A Brest, aucune liste des bateaux présents n'a jusqu'à présent été publiée ; nous essaierons de citer les bateaux que nous avons remarqués.
   Le Creoula et la Santa Maria Manuela, goélettes à 4 mâts, représentaient le Portugal. 
   Le Libertad (argentin) a particidu 16 au 19 ; et le Cuauthemoc (mexicain), autre grand voiliers-école, est arrivé avant le Kruzenshtern ainsi que le Polonais Kapitan Borchardt  ; le Finlandais Joanna Saturna st annoncé le 12 dans l'après-midi.
     La Russie devait être représentée par le Sedov, mais il est encore à Kalingrad et semble immobilisé pour des raisons techniques ; les délais paraissent maintenant bien courts pour qu'il arrive à temps. par contre, le Kruzenshtern est actuellement en Manche Est.et est annoncé le 13 à 8h ;  le  Shtandart  est déjà en rade de Brest.
      Le ketch espagnol Saltillo et la caravelle Nao Victoria étaient présent
     Le Belem a participé aux fêtes du 13 au 19 juillet, ainsi qu'à la parade Brest - Douarnenez.
 
      Il y avait bien sûr de nombreux bateaux français du patrimoine,  le nombre total de bateaux   devait être de 1500 unités, dont bien sûr beaucoup de petits bateaux. Parmi les bateaux français, certains prendront des passagers mais sont souvent complets : Amzer zo Bro Warok, Enez Koalen, Lys Noir, Marie-Georgette, Reine des Flots ( Lorient), Sainte-Jeanne, Skeaf VII (ex Étoile Polaire). L'allemand Ernestine et le néerlandais Gulden Leeuw  proposaient également des places individuelles.
       Parmi les bateaux français qui annoncent leur présence sur leur propre site :       Amphitrite, André-Yvette, Arawak, Ar Jentilez, Avel Dro (l'Ilur de Roger Barnes), Bel Espoir, Belle de Vilaine, Cap Sizun,  Général Leclerc, Jeanne J, Joshua, la Bergère de Domrémy, La Cancalaise (qui fête ses 30 ans), La Grandcopaise, le Corbeau des Mers (récemment restauré à Douarnenez),  Kap Kaval, Lady of Avenel, Loch Monna, Lola of SkagenMari-Lizig, Marie-Claudine, Marie-Fernand, Martroger,  Nordlys, Notre-Dame de Bequerel, Notre-Dame de Rumengol, Notre-Dame des Flots, Père Daniel, Pilikant, Rara Avis, Reder Mor,  Rigel,  Saint Michel IISkelligWanda Of Tw,   etc...
   
    Un certains nombre  de bateaux étrangers sont annoncés sur le site des fêtes maritimes : Les britanniques Aeolus,Agnes of Scilly, Amelie-Rose, Bessie Ellen, Eve of St Maves, Grayhound Irene of Bridgewater, Leader, Louarnig,  Mascotte, Our boys, Provident, Ros Ailither, Sybil of Cumae, Thalia  et de nombreux néerlandais qui, pour la plupart, seront affrétés : Abel Tasman, Artemis, Avatar, Europa, Gallant, Hendrika Bartelds, Iris, Jantje Joanna Saturna, JR Tolkien, Loth Loriën, Marie-Galante, Mercedes, Oosterschelde, Pedro Doncker, Stad Amsterdam, Stortemelk, Swaensborg, Thalassa, Twister,  Urania, Wylde Swan, Zephyr, Zuiderzee. le 11 juillet, plusieurs sont déjà arrivés  le Suisse Helena 1913 est également sur le point d'arriver. On peut signaler également l'Allemand Dagmar Aen, le yacht britannique centenaire, à moteur, Lilian, déjà en rade.
     
     L'Hermione (arrivée le 12 juillet ), Anémone, Angelus,  Ar Jentiles, Avel ar Mor, Babar, Bergère de Domrémy,  Biche, Corentin, Dahl Mad, Bro Warok, Catalina, Colombe, Coppelia, Crialéis, Dahouet, De Vrouwe Cornelia, Cornic-Duchêne, Eulalie, Fée de l'Aulne, Feu Follet, Fleur des Iles, France 1 (12 m J), Fyne, Germaine, Gwalarn, Gyptis, Het Leven, Holl Avel, Hyskeir, Ismana, Jonathan, Khayyam, Kraken II,  Krog e Barz, La Recouvrance, Le Grand LéjonLe Renard, les goélettes de la Marine Nationale (Etoile et Belle Poule), le Mutin et La Grande Hermine, l'Étoile du Roy, l'Étoile de France, La Granvillaise, Joli Vent, Korriganez,   Kap Kaval, Kraken II, Loch Monna, Marche avec,  Marité, Minahouet II, la Nébuleuse, Neire maôve, Moby Dick, Nan of Fife, Pen Duick ,  Pen Duick II, Pen Duick III, Pen Duick V, Pen Duick VI,   Pilen, Rara Avis, Reine des Flots (Cherbourg),  René Bihen, Rose noire II, Saint-Guénolé, Sant Voran, Salangane, Samalia, Sav Heol, Seagull, Seizh Avel, Sereine, Sinbad, Taïra, Tamm ha tamm, Telenn mor, Unity of Lynn, sont officiellement annoncés par l'organisation.. Des yoles et des bateaux de séries (corsaires, muscadets, bélougas, cormorans, etc) seront également présents;
     L'Audiernais a été remis à l'eau après sa restauration au chantier du Guip.
    Parmi les grands bateaux de course, le trimaran MOD 70 MACIF de François Gabart, les maxi trimaran Prince de Bretagne de Lionel Lemonchois et IDEC de Francis Joyon,  l'IMOCA 60 Groupe Queguiner leucémie-espoir.de Yann Elès.
  
     Temps-fête à Douarnenez n'a pas encore annoncé les participants. le Belem repartira le soir du 19 juillet ; L'Hermione repartira vers Rochefort à l'issue de la parade ne fera pas le détour, plusieurs grands voiliers repartiront également. Par contre, la plupart des voiliers moyens resteront à Temps-Fête et on peut y ajouter quelques uns comme le boutre douarneniste Nizwa, le ketch de Loire-Atlantique Bora-Bora, le misainier Rigolo, le forban ND de Bequerel, des sinagos etc. Le brick-goélette Corwith Cramer arrive en baie le 11 juillet, mais nous ignorons son programme.