10/11/2009

Les marques sur les voiles des bateaux de plaisance et de course


     Comme pour les coques, les voiliers de course professionnels se font remarquer par l'abondance d'inscriptions publicitaires, rappelant les dossards des coureurs cyclistes ou les carrosseries des voitures de course. Le problème de l'identification du bateau est donc le même qu'avec la coque.

Les voiliers de plaisance de série portent souvent leur numéro de série sur la grand voile, souvent au-dessous de l'emblème de la série. Celui-ci peut être une lettre (D pour les Dragons, V pour les Vauriens, C blanc entouré d'un rond noir pour les Corsaires, G pour les guépards...), un numéro (420, 470, 505, etc...) ou un dessin (requin , cormoran pour les séries du même nom ; croix de Malte pour les caravelles, grappe de raisin pour les muscadets, lèvres pour les love-love, etc)


    Les voiliers classés dans une jauge internationale (JI  en Français, R en Anglais) portent également des marques sur leur grand-voile. Signalons d'abord que les nombres donnés par ces jauges sont le résultat d'un savant calcul tenant compte de différentes dimensions des bateaux, et pas de la longueur : Celle-ci, fait, en mètres, près du double du nombre indiqué (environ 40 m pour un classe J, 20 à 22 m pour un 12 m J, etc)

     Les prestigieux yachts de la "big class" sont peu nombreux : le grand cotre Lulworth  (2) et les deux goélettes jumelles Eleonora (5) et Elena (A / 9)

      Les voiliers de la J Class (23 m J), qui participaient à l'America's cup entre 1920 et 1937, portent leur numéro au-dessous de la lettre J (parfois omise). Citons :
J / K 3    Shamrock V ( K = united Kingdom)
J / K 4    Endeavour
J / K 6    Hanuman
J / K 7    Velsheda
J /  5       Ranger
H 5         Lionheart  (H = Holland)
       A noter que d'autres répliques de Classes J sont en construction ou en projet.

       Proches des Classes J, mais d'une jauge un peu différente (23mCR), on peut mentionner :
 K 2    Astra
 K 4    Cambria
 K 8    Candida




        Des bateaux de la jauge 19 m J,  un seul survivant navigue encore aujourd'hui : Mariquita (C 1).
       
        Les 15 m J ont eu plus de chance, puisqu'ils en sont encore 4. Un seul porte l'indication de sa nationalité : Hispania (ESP1).     Les 3 autres portent la lettre D : Mariska (D 1)  ;   Tuiga (D 3)  et  The Lady Anne (D10). 

       Les 12 m J ont participé à l'America's Cup entre 1958 et 1987 ; ils ont ensuite été remplacés par les Class America puis par des multicoques. Plusieurs ont été reconvertis en voiliers de course-croisière. Leur grand-voile porte le chiffre 12, les initiales de la nation et le numéro du bateau. Citons :
12 / F1            France
12 / FRA 7     French Kiss
12 / I 2            Emilia
12 / K 3          Ikra
12 / K 5          Vanity V
12 / K 10        Trivia
12 / K 15        Wings
12 / K 17        Sceptre
12 / KA 10     Challenge Twelve
12 / KA 12     Kookaburra II
12 / KA 15     Kookaburra III
12 / KZ 3        Wright on White (ex Kiwi)
12 / KZ 5        Hissar (ex New-Zealand)
12 / KZ 7        Kiwi Magic
12 / NED 1     Zinita
12 / US 5        Vim
12 / US 9        Seven Seas (anciennement 12 / GBR 26)
12 / US 24      Valiant
12 / US 26      Courageous



        Parmi les 10 m J, on peut citer Pesa (05), à voiles à corne, et Irène VIII (10 / F 18) à voiles bermudiennes.


       Les 8 m J sont trop nombreux pour être tous cités ; les plus anciens sont gréés avec des voiles à corne, les autres ont un gréement bermudien. Ils portent généralement le chiffre 8, ou parfois la lettre H (à ne pas confondre avec le H du Havre, qu'on trouve notamment sur la voile du cotre pilote Marie-Fernand). Quelques exemples :
     H 31             Esterel  (cotre à corne de 1912)
8 / F 1               Aile VI
8 / F 8              Enchantement  IV 
8 / FRA 7         Hispania IV
8 / FRA 28      Gaulois 
8 / FRA 29      Fleur de Lys  
8 / G 15           Anne -Sophie
 

8 / K 24            Suzette 
8 / K 33            Helen 
8 / S 6               Safir 
8 / SUI 2          Aluette 
8 / SUI 7          Gefion 

8 CR / K 8       Orana    et

8 / K 1             Sonda  sont classés dans une jauge très proche, 8m CR (cruiser racing)

     D'autres sortes de jauges existent, par exemple les bateaux jaugés par le New-York yacht club (les nombres 40, 32 ou 30 indiquent la longueur à la flottaison, en pieds)
Les  New-York forties (N-Y 40) :
NY 49              Rowdy 
NY 50               Marilee      
les N-Y 32
NY 19               Sirius 
 et les N-Y 30
 NY 10             Linnet
 NY 11             Oriole
       Les autres voiliers participant à des régates se voient attribuer par leur fédération nationale un numéro qui doit être précédé des initiales de leur nation. Ces initiales comprennent toujours trois lettres aujourd'hui ; mais il n'en a pas toujours été ainsi. Ci-dessous, voici les initiales des pays maritimes, ou de ceux ayant une flotte conséquente (en gras, ceux qu'on peut voir assez fréquemment en France). Liste restant à compléter éventuellement.


ALG : Algérie
ANT : Antigua et Barbuda
ARG : Argentine
AUS : Australie (anciennement KA ) 
BAH : Bahamas
 BEL : Belgique
BER : Bermudes
BRA : Brésil
BUL : Bulgarie

CAN : Canada
CAY : Iles Cayman
CHI : Chili
CHN : Chine
COL : Colombie
DEN : Danemark (anciennement D )
ESP : Espagne
FIN : Finlande (anciennement L)
FRA : France (anciennement F )
GBR ; Grande Bretagne (anciennement K, pour Kingdom )
GER : Allemagne (anciennement G, pour Germany ) 
GRE : Grèce 
INA : Indonésie
IND : Inde
IRL : Irlande
ISL : Islande
ITA : Italie (anciennement I )
JPN : Japon
LAT : Lettonie
MAR : Maroc
MEX : Mexique
MLT : Malte
MON : Monaco
NED : Pays-Bas (anciennement H, pour Hollande )
NOR : Norvège (anciennement N)
NZL : Nouvelle-Zélande (anciennement KZ )
POL (anciennement PZ)
POR : Portugal
ROM : Roumanie
RUS : Russie
SLO : Slovénie
SUI : Suisse
SWE : Suède (anciennement S )
TUN : Tunisie
TUR : Turquie
UKR : Ukraine
USA : États-Unis (anciennement US )
VEN : Vénézuela

   

   Certains voiliers portent des numéros qu'il n'est pas forcément facile de comprendre ; participation à des régates anciennes, numéros d'une série ou d'une jauge rares, numéros d'ordre de construction par un chantier naval, numéros choisis par le propriétaire pour une raison personnelle... Si vous connaissez l'origine d'un numéro, ou celle du nom d'un bateau qui fait l'objet d'une fiche et reste inexpliqué, soyez sympas : signalez-le nous par un mail. Merci !

Quelques numéros de voile de bateaux célèbres et fréquemment visibles sur nos côtes.
2                Halloween (sloop bermudien)
8                Moonbeam (cotre à corne)
88              Moonbeam 
of Fife (cotre à corne)

14              Pen Duick 2 (ketch bermudien)
16              Ellen
17              Phoebus 2  (cotre à corne)

22              L'Oiseau de Feu (sloop bermudien)
25              Lucia
44 C          Solway Maid
49              Tigris

54              Bona Fide
77              Lelantina (goélette à cornes)
97              L'Iliade

115            Stormy Weather
123            Tioga
180 C        Eilidh
464            Mariella 
577            Cometa  
1536 C      Pen Duick (cotre à corne; numéro installé récemment)
1904          Windhover 
4729          Pen Duick 3 (goélette bermudienne)

F 14          Jericho (cotre à corne 
F 5520      White Dolphin
F 5999       Pen Duick 6 (ketch bermudien)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire